Indications

Lors d’une séance, tout est musique.
L’échange, la communication sont dénués de tout jugement.
Le but n’est pas d’apprendre, mais de s’exprimer autrement, simplement, à l’aide de tout élément sonore. 

La musicothérapie ne nécessite aucune connaissance ou pratique musicale pour s’engager dans ce travail thérapeutique.

Elle est prescrite, en accompagnement ou pour différentes pathologies : 

  • accompagnement périnatal
  • stress, anxiété, surmenage professionnel
  • mal être
  • difficultés familiales
  • difficultés suite à une séparation, une perte, un deuil
  • soutien lors d’une longue maladie
  • états dépressifs aigus/chroniques
  • troubles du langage, difficultés d’apprentissage
  • troubles du comportement, de la communication
  • autisme, TSA
  • handicap, polyhandicaps
  • troubles neurologiques, Maladie d’Alzheimer et apparentées
  • rééducation post AVC, trauma crânien
  • douleurs aiguës/chroniques
  • accompagnement fin de vie

Votre enfant présente des difficultés à communiquer par le langage, il souffre d’hyper-activité, de manque de concentration, ou traverse une période difficile pour des raisons connues ou non,
Il a été diagnostiqué du spectre autistique, ou bien est atteint d’un handicap,
Une personne que vous connaissez (ou vous-même) souffre de dépression, de difficulté à communiquer et à se relier à son entourage,
Une personne âgée proche de vous souffre de la maladie d’Alzheimer, ou de démence et vous ne parvenez plus à établir le contact,
Vous-même avez besoin d’un coup de pouce mais ne souhaitez pas forcément raconter votre vie personnelle à un psychothérapeute classique,

la musicothérapie peut grandement aider.

Une médiation non intrusive, verbale ou non verbale selon le souhait et les capacités du patient, la musicothérapie est résolument orientée vers le positif et les résultats.